Technologie 2020-09-25T14:27:59+00:00

Technologie

« La solution mise au point par l’équipe de scientifiques et d’ingénieurs d’Ecolomondo en est une qui est verte. Rien ne se perd! Ecolomondo offre une nouvelle technologie modulaire canadienne qui a démontré sa capacité à transformer des lots de six tonnes (5 400 kg) de déchets. La technologie est solide, sécuritaire et les produits sont d’une très grande qualité. »
Dr Franco Berruti, Ph. D., P. Ing.
Directeur Institute for Chemicals and Fuels from Alternative Resources
(Université Western Ontario)

Notre technologie PDT

La technologie d’Ecolomondo est:

Simple 

– Technologie fermée par lots
– Réacteur rotatif
– Entièrement automatisée
– Capacité extensible
– Basse pression
– Autosuffisance énergétique

Durable

– Technologie entièrement verte
– Rien ne se perd
– Faibles émissions
– L’eau traitée est recyclée
– Produits de base renouvelables
– Faible empreinte carbone

Fiable

– Produits de qualité constante
– Équipe technique qualifiée
– Robuste
– Sécuritaire
– Testé depuis plus de 25 ans
– Chaque lot est répétitif

Rentable

– Faible coût de revient
– Faible coût de production
– Mesuresd’encouragement de l’industrie
– Rendement de production commerciale
– Produits finis de valeur commerciale
– Rendement élevé de noir de carbone

Cliquez ici pour télécharger notre Aperçu technologique.

Capacité de production

Capacité de production
Pneus hors d’usage Par réacteur
Par cuvée 7.5 tonnes
Par jour  22.5 tonnes
Par année 7,500 tonnes
Production annuelle à partir de pneus hors d’usage
Output % de cuvée Par réacteur
Noir de carbone 41.4 2,346 tonnes
Huile et produits dérivés
Combustible (17.8%), solvants (14.2%),
lubrifiants (10.6%), bitume & asphaltène (4.7%)
47.3 21,776 barils
Gas de procédé 9.9 562 tonnes

Produits finis PDT

Les pneus hors d’usage comme matière première produisent des produits de base de qualité, le noir de carbone ayant le plus de valeur.

Noir de carbone

Lors du traitement des pneus hors d’usage, le PDT génère 42% de la charge utile du réacteur en noir de carbone. Notre noir de carbone recyclé a une plus grande valeur parce qu’il peut remplacer le noir de carbone vierge dans de nombreuses applications manufacturières.

Huile & produits dérivés

TDP génère 47% de sa cuvée en huile qui, après traitement, permet de produire des solvants, lubrifiants, bitume/asphalstène et combustible de niveau commercial.

Syngas

Le gaz découlant du PDT représente 10% de la charge utile du réacteur. Il possède une valeur calorique élevée qui se situe entre celle générée par le gaz naturel et le gaz propane et il est utilisé comme source d’énergie pour les réacteurs et le procédé PDT.

Acier

L’acier sera facilement vendu aux recycleurs ou fournisseurs d’acier pour réutilisation. L’acier est extrait à la phase de déchiquetage et ne fait pas partie de la charge utile du réacteur.

Matières premières

Pneus

On estime que chaque année plus de deux milliards de pneus usés arrivent en fin de vieà travers le monde. Les réglementations condamnant les empilements, l’incinération et l’enfouissement des pneus hors d’usage sont en voie d’être adoptées dans de nombreux pays. Une déviation des méthodes traditionnelles de traitement des déchets, comme l’enfouissement et l’incinération, créera des volumes supplémentaires de matières premières disponibles.

Résidus automobiles

Les résidus de déchiquetage d’automobile («RDA») représentent en moyenne 306 kg (675 lb) par véhicule et sont composés principalement de plastique, de caoutchouc, de mousse, de tissu et de papier. Chaque année, on dispose d’environ 27 millions de véhicules à travers le monde. Cela créera environ 9,1 millions de tonnes de RDA, la majorité étant empilés, enfouis ou incinérés.

Couches jetables

Selon des analyses de la United States Environmental Protection Agency (EPA), les couches jetables représentent 1,4% ou 3,9 millions de tonnes de déchets solides municipaux par année et la grande majorité d’entre elles sont enfouies. Ces nombres sont représentatifs de la plupart des pays industrialisés.

Bardeaux de toit en asphalte

On estime à environ 25 millions de tonnes les bardeaux de toit en asphalte jetés au rebut annuellement. En dépit de tentatives pour les recycler, plus de 50 % finissent dans des sites d’enfouissement et leur décomposition prend des siècles.

Déchets de plastique

Lorsqu’au moins deux types de plastique sont mélangés, ils deviennent une contamination croisée, non vendable et la majorité du temps on les enfouit. À l’échelle mondiale, le plastique représente 10 % ou 130 millions de tonnesannuellement de tous les déchets solides municipaux. De cette quantité, on estime que seulement 7 % sont recyclés.

Avantages concurrentiels du PDT

Le traitement des déchets d’hydrocarbures par PDT crée une valeur commerciale sur les produits finis qui est de beaucoup supérieure à la valeur commerciale des produits finis obtenus par les méthodes traditionnelles de recyclage et réutilisation. Le traitement par TDP est vert et ecoresponsable.Les principaux avantages qui assureront la réussite du PDT sont la qualité et la régularité de ses produits finis, une efficacité et un rendement élevés, des produits de qualité qui ont une demande globale, un système automatisé, autonomie énergétique, et des faibles coûts de production et de capitalisation par tonne de capacité.

En outre, grâce à nos efforts en matière de recherche et de développement, le PDT est déjà adapté pour usage industriel et est présentement commercialisé mondialement.

Le PDT est efficace et relève tous les défis technologiques créés par les déchets hydrocarbures.

Usine pilote

Grâce à une recherche et un développement continus, nous avons mis au point une usine de catégorie industrielle (laquelle nous dénommons « pilote »). Elle comporte deux réacteurs et elle est située à Contrecœur, Québec, Canada. À notre usine-pilote, chaque réacteur transforme 6.5 tonnes de pneus hors d’usage par cycle de huit (8) heures. Avec cette usine nous avons pu valider de façon répétitive, les charges utiles, les temps de cycle et le rendement de production du réacteur.

Même si la plupart des tests réalisés à notre usine-pilote l’ont été sur des pneus hors d’usage, nous avons été capables de valider que le PDT peut aussi transformer d’autres types de déchets hydrocarbures comme des couches jetables, des bardeaux de toit en asphalte, des plastiques et des résidus de voitures déchiquetés.

Mesures environnementales et réglementaires

Mesures incitatives en gestion des déchets

L’enfouissement des déchets dans des sites dédiés et l’incinération de pneus sont des méthodes qui soulèvent de graves préoccupations environnementales. Elles détruisent des matières réutilisables pouvant facilement être recyclées. Les gouvernements et les industries développent constamment des programmes incitatifs qui encouragent le recyclage et la réutilisation au lieu de l’enfouissement et l’incinération. Les sites d’enfouissement permettent à beaucoup de toxines de pénétrer notre écosystème et créer du dioxyde de carbone (CO2), la cause principale du réchauffement climatique. Les émissions non filtrées provenant des combustibles dérivés des pneus ou de l’incinération des pneus peuvent émettre des toxines et des polluants dans l’atmosphère. Les politiques sont conçues pour encourager les plateformes technologiques comme le PDT qui crée de la valeur ajoutée en produisant des ressources renouvelables qui seront grandement nécessaires dans le futur.

Les gouvernements et les industries mettent en place, afin d’améliorer l’efficacité de la gestion des déchets, des programmes de « responsabilité élargie du producteur », en vertu desquels les fabricants sont tenus responsables de reprendre et d’éliminer les produits qu’ils ont fabriqués et qui ont atteint leur fin de vie utile.

Redevance de déversement

Une redevance de déversement est une taxe perçue pour une quantité ou des poids de déchets récupérés par l’entremise d’installations de transformation ou de sites d’enfouissement. Les redevances de déversement sont habituellement payées aux transformateurs de pneus hors d’usage et elles varient selon les conditions du marché local. Nous estimons que les redevances de déversement payées aux transformateurs partout à travers les États-Unis et le Canada peuvent varier entre 100$ et 200$ la tonne.

Crédits carbone

Les crédits carbone et les marchés de carbone sont des tentatives internationales pour atténuer la croissance des gaz à effet de serre (CO2). Les crédits carbone sont un mode d’échange commercial où un crédit carbone équivaut à une tonne métrique d’émission de dioxyde de carbone, le tout appuyé par un certificat négociable ou un permis. Des compagnies durables comme Ecolomondo réduisent les émissions de gaz à effet de serre qui seraient requises pour produire des matières premières vierges par le recyclage et la réutilisation. Ultimement, ces crédits carbone peuvent être vendus à profits aux entreprises qui produisent trop d’émissions.